Le traitement pour les clôtures en bois

Une petite clôture en bois

Vous avez entouré votre propriété avec une clôture en bois ? Ce matériau est certes très esthétique puisqu’il apporte un côté noble et chaleureux, mais, au fil du temps, sa robustesse va être mise à l’épreuve à cause des intempéries. Si vous ne faites rien, le bois va se dégrader à cause de l’humidité. Heureusement, il existe des méthodes pour traiter une clôture en bois. Le guide suivant va vous aider.

Tout savoir sur le traitement d’une clôture en bois

Si le bois extérieur n’est pas entretenu, l’humidité va s’imprégner dans le matériau et le faire pourrir petit à petit. Pour éviter ces désagréments, il faut utiliser sur le bois des techniques qui vont le pérenniser. Ces procédés sont :

  • thermiques ;
  • fongicides ;
  • insecticides.

Le traitement thermique consiste à chauffer le bois à une température comprise entre 180 et 250 degrés, ceci afin de le rendre imputrescible. Appliquez à l’aide d’un pinceau un traitement fongicide pour éviter le développement de champignons sur la clôture. Pour protéger le bois des insectes xylophages qui font des trous et creusent des galeries dans le matériau, le rendant poreux et donc fragile, vous devez le recouvrir d’un traitement insecticide.

Ces traitements doivent être appliqués avant l’automne. Le bois sera bien sec à la fin de l’été, c’est donc la période idéale pour le traiter. Renouvelez l’opération tous les 2 ou 3 ans pour que votre clôture résiste bien aux agressions climatiques.

L’entretien d’une clôture en bois

Les rayons du soleil et la chaleur vont faire changer le bois de couleur s’il n’est pas correctement entretenu. N’attendez pas que celui-ci devienne complètement gris pour vous en occuper.

Commencez par poncer le bois pour retirer l’ancien vernis. Utilisez une ponceuse électrique avec une tête rotative pour vous faciliter la tâche. Si vous avez une petite clôture, une spatule suffira pour gratter la mousse et les champignons. Retirez la poussière avec une balayette et passez une couche de lasure pour protéger le bois. Attendez ensuite une journée complète que cela sèche et redonnez une seconde couche. La lasure laisse respirer le bois et est disponible en de nombreuses teintes.

Vous pouvez aussi traiter le bois avec du vernis. Le bois sera bien protégé de l’humidité, ce produit est cependant plus onéreux que le précédent. Veillez juste à choisir une teinte qui soit en harmonie avec vos volets et vos portes extérieures. La peinture est une solution également. C’est un traitement micro-poreux et anti-UV mais qui résiste moins aux intempéries que le vernis. De nombreux coloris existent également.

Vous voulez en savoir plus sur les traitements pour clôtures en bois ? Consultez l’annuaire du site pour trouver un expert.

Pour en savoir plus :