Tous les conseils d’installation de son portail

installation portail

C’est décidé, vous allez installer un portail d’accès à votre terrain. Ce dispositif de fermeture et de délimitation représente aussi une sécurité. Mis à part l’aspect pratique, vous allez considérer l’aspect esthétique.

Le choix avant l’installation d’un portail

On n’installe pas le même type de portail, selon qu’il s’agit, par exemple, d’un bâtiment agricole ou d’une maison d’habitation. Et pour une résidence, il convient de respecter le style architectural et de prévoir, ou pas, un portillon. Prenez votre propriété en photo et montrez-la au revendeur ou à un installateur qui saura vous guider dans ce choix. Car, sur le marché, vous trouverez des portails conçus dans différents matériaux :

  • en PVC ;
  • en bois ;
  • en aluminium ;
  • en fer forgé.

Le budget alloué à votre projet déterminera votre choix.

Conseils pour préparer l’installation de son portail

La pose d’un portail nécessite quelques étapes importantes en fonction du modèle choisi. Il faudra tout d’abord mettre en place les piliers en respectant l’écartement nécessaire. Puis 2 options s’offrent à vous :

  • le scellement chimique ou au mortier dans le cas d’un portail battant ;
  • ou la pose d’un rail et d’un guide pour un portail coulissant.

Il ne restera plus qu’à installer et relier le dispositif électrique si vous souhaitez un portail motorisé. Demandez un devis à un poseur qui réalisera ce travail en tenant compte, notamment, des contraintes du terrain. Par ailleurs, vous obtiendrez tous les conseils concernant pose et entretien de votre portail. De même, il vous proposera de mettre en place une serrure au portillon, le cas échéant.

Comment entretenir mon portail ?

Si vous avez opté pour le PVC ou l’aluminium, l’entretien de votre portail se fait à l’éponge mouillée d’eau tiède savonneuse. Si votre portail est en bois, vous l’avez sûrement choisi de classe IV traité autoclave et bénéficiant ainsi d’une garantie de 25 ans anti-détérioration. Dans le cas contraire, il faudra procéder à un ponçage tous les 2 ou 3 ans avant de le recouvrir d’une nouvelle couche de peinture, de lasure ou de vernis marin, par exemple. Le fer forgé se nettoie à l’aide d’une brosse métallique, puis d’un chiffon imbibé de désoxydant pour métaux ferreux.
Enfin, sachez qu’une motorisation se contrôle une fois par an avec la vérification des photocellules, de l’alignement du portail, du débrayage manuel et du ralentissement, sans oublier d’huiler les parties mobiles.

Pour en savoir plus :

Articles en relation